cest-quoi-influenceur

Tout d’abord.

Un influenceur est une personne qui, par son statut, sa position ou son exposition médiatique, est capable d’être un relais d’opinion influençant les habitudes de consommation dans un but marketing.

D’après Wikipédia…

Alors qu’est-ce qui change après l’ajout du mot ‘’virtuel’’ ? Qui sont ces fameux influenceurs virtuels ?

Justement ce sont des influenceurs qui sont des stars des réseaux sociaux mais qui en réalité n’existe pas. 😀

C’est encore un truc un peu farfelu mais en est carrément dans le turf eu, par exemple cette fille qui s’appelle Lil Miquela, une impressionnante influenceuse virtuelle, féministe, pleine d’amis, elle pose pour des magazines, puis elle va au restaurent etc. Et bien au faite ce n’est qu’une image de synthèse c’est-à-dire que ce n’est pas une vraie personne et cette image de synthèse est suivie par 1,5 millions de personnes dans le monde.

Donc ça veut dire que plus de 1 million de personnes qui sont abonnée au compte Instagram d’une simple image de synthèse, le concept est assez hallucinant cela fait penser tout de suite à une marionnette mais Lil Michela elle est plus toute seule elle s’est fait des amis virtuels aussi sur les réseaux sociaux, il y’a par exemple son meilleur amis Bloco 22, lui c’est un peu le gangster au grand cœur de la bande et puis il y’a aussi une de ses amis Bermuda grande, blonde sublime 120 mille abonnés sur les réseaux sociaux.

Lil Miquela
Lil Miquela

Qui fabrique ces influenceurs virtuels, qui se cache derrière ces comptes Instagram ?

Alors il y’a eu plusieurs théorie qui se sont développées depuis 2016 qui a été la création de Lil Michela, au début on pensait que c’était des vrais gens qui se prenaient en photo et qui se Photoshop-aient et de manière à ressembler un peu à des Syms, Mais en fait on s’est rendu compte que c’étaient des agences de communication donc aux Etats-Unis qui avaient fabriqué ces influenceurs virtuels, pour organiser des contrats juteux avec les marques puisqu’ils sont très suivie sur les réseaux sociaux, on peut les habiller comme on veut, on peut également leurs faire intégrer la couverture d’un magazine, en gros ils sont malléable à l’envie et donc forcément les marques ça les intéresse.

L’année dernière Lil Michela a posé pour notamment la célèbre marque Prada donc quand même de très gros contrat, et puis elle fait plein sur les de couverture de magazines, et aujourd’hui elle n’est plus seule du tout, depuis 2016 y’en a beaucoup d’autres qui ont été créés par d’autres agences de communication par exemple Emma, qui est virtuelle elle aussi et japonaise, elle a été créé par une agence de communication japonaise qui est spécialisée dans la conception de personnage de jeux vidéo et donc là le niveau de détails est encore poussé à son paroxysme elle est encore plus réel que nature.

Et puis il y’a aussi Shudu, alors elle est censée être mannequin, sublime et alors elle a fait la compagne Fenty beauty la marque de produits de Rihanna comme quoi aujourd’hui sur les réseaux sociaux en tout cas pour exister il suffit juste de quelques pixels bien placé.

Mais on pensant aux mannequins de vraies agences, c’est le plan social assuré !?

D’ailleurs par rapport à Shudu, il y’a une polémique parce qu’en fait on a très peu de représentativité déjà des mannequins noirs réel et en fait là il y a une fille qui n’existe pas qui leur prend encore une fois de plus la place, donc c’est un problème de visibilité d’autant plus que la personne qui l’a créé est un photographe anglais blanc et donc il y’a un côté un peu : on joue à la marionnette qu’on a conçu mais qu’on connait pas.